Lorsque vous investissez sous la loi Girardin outremer, il est particulièrement prudent de s’assurer que votre spécialiste en montage de dossier propose une garantie du risque locatif. En effet, le placement consiste pour la loi Girardin industriel à faire louer un matériel auprès d’une entreprise exploitant dans les DOM-TOM, et pour la loi Girardin social à mettre en location un immeuble social de copropriété. Qu’est-ce que la garantie du risque locatif ?

Il s’agit d’une garantie suivant laquelle le monteur de dossier se doit de s’assurer que l’ensemble des locataires soient fiscalement en règle, dans un premier temps. En effet, un éventuel redressement fiscal peut fortement pénaliser l’investisseur, voire mettre en péril le placement. Le monteur doit également se charger de vérifier que tous les documents sont certifiés conformes aux normes.

Notons qu’avant même la mise en route de l’investissement, le spécialiste du montage doit vérifier l’éligibilité du locataire au dispositif. Dans le cas où il s’avèrerait, en cours de montage, que le locataire ne soit pas éligible, la SNC ou la SAS créée dans le cadre de l’exploitation sera dissolue. D’où une perte conséquente, le placement étant, rappelons-le, à fonds perdus. La garantie du risque locatif agit donc également à ce niveau.

Le monteur doit aussi prévoir une éventuelle défaillance du montage émanant de l’entreprise locataire par exemple, lors d’un investissement sous Girardin industriel. Il anticipera alors le transfert de l’exploitation auprès d’un autre locataire. Pour cela, il conseillera à l’investisseur le choix du meilleur matériel par rapport à divers critères et paramètres, et ce, dès le départ.

D’autres garanties seront proposées par le monteur, telles que la garantie financière, la garantie de gestion, la garantie de l’opérateur, ou encore la garantie juridique.

Découvrez sans tarder les différentes garanties que propose un spécialiste en montage de dossier Girardin depuis 1994 : le groupe profina.